Alzheimer

La sophrologie Caycédienne s’adapte aux maladies neuro-dégénératives afin de permettre aux aidés et à leur accompagnant de renforcer leurs capacités positives et diminuer le stress.

Les membres de l’Association Sophr’al dont le siège est à Paris avec des antennes régionales en France et une au Québec, propose des groupes d’entraînement pour toute personne confrontée à la maladie (soit elle-même soit un proche) et désireuse de maintenir le lien avec l’être en souffrance.

Les bénéfices de la Sophrologie Caycédienne pour l’Aidé :
– la respiration active le système nerveux central
– les fonctions végétatives sont stimulées
– les différentes postures assurent la vigilance
– les stimulations réveillent la tonicité et la présence à soi
– les capacités attentionnelles et de concentration sont développées
– le travail sur le schéma corporel et son rapport au temps réactive la mémoire senso-perceptive
– l’estime de soi est revalorisée et permet de développer l’autonomie et améliore la qualité de vie.

En s’appropriant, par la relaxation, ses capacités d’écoute de soi, de ses valeurs positives, la personne Aidante peut alors, développer l’écoute de l’autre, sans aucun jugement ni a priori.
Prendre soin de soi pour être plus réceptif à l’autre et maintenir le lien qui par la maladie se délite et s’altère.

Les ateliers concernent :
– les personnes atteintes par la maladie
– les accompagnants familiaux
– les accompagnants professionnels.

Contact

 

Laisser un commentaire